unacceptable 2018-03-14T08:35:06+00:00

BRESIL

Inconcevable

Alexandre a été abattu alors qu’il venait de quitter le centre d’accueil. Il a été pris entre les tirs de deux trafiquants de drogue, utilisé comme un bouclier humain puis tué froidement.

Lire l’histoire

BRESIL

Inconcevable

Alexandre a été abattu alors qu’il venait de quitter le centre d’accueil. Il a été pris entre les tirs de deux trafiquants de drogue, utilisé comme un bouclier humain puis tué froidement.

Lire l’histoire

NICARAGUA

Impensable

Brayan travaillait jusqu’à tard le soir, jusqu’à ce qu’il ait vendu toutes ces tortillas. Sa famille dépendait de son revenu; il en était conscient. Il n’avait pas le choix.

Lire l’histoire

NICARAGUA

Impensable

Brayan travaillait jusqu’à tard le soir, jusqu’à ce qu’il ait vendu toutes ces tortillas. Sa famille dépendait de son revenu ; il en était conscient. Il n’avait pas le choix.

Lire l’histoire

PHILIPPINES

Insupportable

Ses parents ouvrent la porte et lui tendent des sachets. «Vite, cache ça!», chuchote sa mère. A 12 ans, elle buvait de l’alcool et passait ses soirées en boite de nuit.

Lire l’histoire

PHILIPPINES

Insupportable

Ses parents ouvrent la porte et lui tendent des sachets. «Vite, cache ça!», chuchote sa mère. A 12 ans, elle buvait de l’alcool et passait ses soirées en boite de nuit.

Lire l’histoire

150 millions d’enfants vivent dans la rue.

En Afrique, 70% des victimes du trafic d’être humain sont des enfants

Toute les 5 minutes, un enfant meurt suite à la violence

En Ethiopie uniquement, il y a 4,5 millions d’orphelins, qui représentent 5% de la population

FAQs

Pourquoi Compassion a-t-il choisi le parrainage d’enfants pour venir en aide aux enfants à risque? 2018-03-14T08:34:04+00:00

Soixante ans d’expérience dans le parrainage d’enfants nous ont montré que lorsqu’un enfant est soutenu à travers Compassion, sa famille et son entourage immédiat en bénéficient aussi. Habits, acquis scolaires et académiques, habitudes alimentaires, hygiéniques et sanitaires sont transmises à tous. Le changement des conditions de vie n’apporte pas toujours une transformation. Le contraire est cependant vrai. Changer un enfant transforme le plus souvent ses conditions de vie.

Une étude menée par le professeur d’économie Bruce Wydick et publiée dans le Journal of Political Economy, confirme l’efficacité du parrainage 1 à 1, dans la lutte contre l’extrême pauvreté. Voir les détails de l’étude (en anglais).

Les enfants issus de familles plus pauvres sont-ils forcément des enfants à risque? 2018-03-14T08:32:15+00:00

Ce qui est vrai en Occident l’est aussi dans les pays du Sud. Les études comme celle menée par Childrenatrisk dans la ville de Houston montrent un écart significatif de réussite scolaire entre les différentes couches sociales.  Ainsi, la moyenne des étudiants admis au College (gymnase) dans le district de cette ville du Texas atteint 25% (en 2016). Elle atteint tout juste 10% pour les élèves issus de familles socialement et économiquement moins avantagées.

Au-delà des risques scolaires, selon les études menées par l’UNICEF, les enfants qui grandissent dans des pays affectés par des conflits armés, par l’instabilité politique ou une mauvaise gouvernance économique, augmentent le risque de grandir dans l’extrême pauvreté. 58% des enfants vivant dans ces pays sont confrontés à une éducation, une alimentation et des soins médicaux inadéquats. Toujours selon cette source, l’extrême pauvreté explose le risque pour l’enfant d’être abusé ou exploité.

Et contrairement aux croyances des populations pauvres qui participent à l’exode rural en direction des grandes villes en pensant y trouver un travail, l’urbanisation croissante amplifie la densité démographique et concentre les risques pour les enfants. Aujourd’hui, 60% de la population de Nairobi (capitale du Kenya) vit sur moins de 5% de sa superficie. Les emplois manquent, les infrastructures aussi. L’extrême pauvreté, la criminalité, l’exploitation y étendent leur toile. Avec en première ligne des victimes, les enfants.

Compassion libère-t-il des enfants du trafic d’êtres humains et du travail d’enfants? 2018-03-14T08:31:04+00:00

De nombreux enfants du programme de parrainage de Compassion sont considérés comme des enfants à risque. L’environnement dans lequel ils grandissent en font des proies vulnérables pour le trafic d’êtres humains, le travail des enfants ou encore la criminalité.

C’est pourquoi, Compassion s’engage pour la protection et la prévention des enfants. D’une part, les enfants sont régulièrement mis en garde contre les risques, incités à adopter de bons réflexes préventifs ou en cas de problème. Des formations sont également prodiguées par les centres d’accueil pour les parents. D’autre part, Compassion réagit immédiatement lorsqu’un enfant parrainé tombe entre les griffes de trafiquants, de gangs, etc. Le programme de parrainage d’enfants est une protection efficace contre le trafic et le travail forcé des enfants. Les enfants bénéficient d’un suivi de qualité. Lorsqu’un enfant ne participe plus aux activités du centre d’accueil, les responsables de ce dernier s’en préoccupent et lancent des recherches si nécessaire.

De plus, le soutien apporté par le parrainage diminue la tentation pour les adultes en charge des enfants de céder leur enfant à des trafiquants contre de fumeuses promesses. Tout comme il protège l’enfant contre les tentatives de ces mêmes malfaiteurs de les amadouer.

Dans quels pays Compassion est actif ? 2018-03-20T07:34:07+00:00

Sources: WHO, UNICEF, UNDP, ILO, Duke Global Health Institute